Accueil > Investissement

Défiscalisation, rentabilité, patrimoine… Quel investissement réaliser ?

Il existe 2 grands types d’investissements que nous détaillons ici. Tout d’abord les investissements immobiliers, qui vous permettent de vous constituer un patrimoine immobilier. Ces achats en pierre sont des valeurs refuges qui vous garantissent des revenus réguliers grâce à la mise en location et de pouvoir réduire votre imposition via des dispositifs de défiscalisation immobilière (voir ci-dessous). L’Île de Ré, le bassin d’Arcachon ou le littoral méditerranéen… ces emplacements exceptionnels vous assurent une revente facile et peut-être même une plus-value ! Si vous souhaitez diversifier vos placements, alors d’autres types d’investissements devraient vous intéresser. SCPI et crowdfunding immobilier vous apportent respectivement des revenus réguliers ou à fort rendement. Tandis que les FIP vous donnent l’opportunité d’investir dans l’innovation française via des PME et de payer moins d’impôts sur le revenu. Notre cabinet de conseil en gestion de patrimoine connaît sur le bout des doigts tous les dispositifs et opérations sus-cités. Après une étude approfondie de votre situation et de vos attentes, nous vous accompagnons tout au long du processus pour vous faire profiter effectivement des avantages fiscaux. Contactez-nous sans plus attendre !

Tous nos programmes sont sélectionnés auprès de promoteurs de 1er plan en prix direct promoteur.
Jean-Yves Gaté - Fondateur en 1998 de Marine Patrimoine

En savoir plus sur ce dispositif

Investissement immobilier : pour se constituer un patrimoine et payer moins d’impôts

On retrouve deux questions récurrentes en abordant les investissements immobiliers. Essayons d’y répondre et vous présenter les principaux dispositifs de défiscalisation immobilière associés.

– Dois-je choisir entre mettre un bien en location et en profiter comme résidence secondaire ? Non ! En achetant un appartement dans un cadre exceptionnel tel que l’Île de Ré, le bassin d’Arcachon ou la Corse, vous souhaitez le louer pour percevoir des revenus réguliers, mais aussi en profiter avec vos proches durant les plus belles semaines d’été. Certains dispositifs comme la para-hôtellerie ou la location meublée vous offrent le luxe de ne pas avoir à choisir ! Vous mettez en location votre bien d’avril à septembre, soit de 15 à 25 semaines par an, et pouvez l’occuper quand vous souhaitez ! Si vous préférez la location à l’année, alors la Loi Pinel vous garantit une réduction d’impôts étalée sur 12 ans. Au-delà de cette période, vous êtes libre d’occuper votre bien comme résidence principale ou secondaire, le revendre ou le transmettre !

– Est-il plus intéressant d’investir dans l’immobilier neuf ou ancien ? Il n’existe pas de bonne réponse à cette question, mais nous pouvons expliquer les finalités de chaque type d’investissement.

Un bien neuf vous ouvre les portes de plusieurs dispositifs de défiscalisation tels que :
→ La Loi Pinel pour profiter d’une réduction d’impôts jusqu’à 63 000 € sur 12 ans en échange de la mise en location du logement
→ La para-hôtellerie, avec laquelle vous réalisez une forte déduction de revenus imposables en plus d’une exonération à l’IFI et d’un amortissement sur 10 ans

D’autres dispositifs immobiliers sont spécialisés sur les biens anciens :
→ Loi Monuments Historiques pour défiscaliser en grande quantité sur une période de 1 à 4 ans, idéal si vos revenus connaissent un pic inhabituel
→ Loi Malraux : Rénovez un bien situé en secteur sauvegardé et recevez une réduction nette d’impôts sur le revenu jusqu’à 30 % des frais de réhabilitation engagés
→ Pinel optimisé au déficit foncier, ou Pinel ancien : cumulez les avantages fiscaux de la Loi Pinel et déduisez de vos revenus imposables les frais de travaux grâce au déficit foncier !

Vous préférez les placements plus risqués mais au rendement bien plus avantageux ? Alors tournez-vous vers d’autres types d’investissements tels que : crowdfunding immobilier, SCPI, FIP… S’adressant aussi bien aux particuliers qu’aux entreprises, ces dispositifs vous offrent un retour sur investissement très intéressant à court ou moyen terme en échange d’un risque de perte en capital maîtrisé.

→ Via une SCPI, vous réalisez un investissement dans Société Civile de Placement Immobilier qui va s’occuper au quotidien de la gestion locative d’un ou plusieurs biens immobiliers. Chaque année, elle vous redistribue une partie des loyers. La SCPI vous permet ainsi de percevoir des revenus réguliers sans contrainte !

→ En investissant dans un FCPI, ou Fonds Commun de Placement pour l’Innovation, vous rentrez au capital d’une ou plusieurs PME “innovantes”, françaises ou européennes. Conservez vos parts durant une période définie (8 ans en moyenne) et profitez d’une réduction d’impôt sur le revenu jusqu’à 3 000 € par an.

→ Crowdfunding immobilier : bien loin des simples cagnottes en ligne, ce dispositif financier vous permet de soutenir un promoteur souhaitant financer son projet immobilier. Le retour sur investissement est très intéressant : 9 à 10 % de rendement en moyenne sur une période comprise entre 18 mois et 3 ans ! Idéal pour les entreprises avec de la trésorerie inactive ou des particuliers souhaitant dynamiser leur épargne.

→ Mécanisme d’apport-cession (article 150-0 B ter du CGI) : lors de la vente de votre entreprise à un repreneur ou à un de vos héritiers, optimisez et reportez l’imposition de la plus-value réalisée via une société holding ! Un conseil comptable et fiscal est primordial pour réaliser une telle opération sans mauvaise surprise.

Vous préférez les placements plus risqués mais au rendement bien plus avantageux ? Alors tournez-vous vers d’autres types d’investissements tels que : crowdfunding immobilier, SCPI, FIP… S’adressant aussi bien aux particuliers qu’aux entreprises, ces dispositifs vous offrent un retour sur investissement très intéressant à court ou moyen terme en échange d’un risque de perte en capital maîtrisé.

→ Via une SCPI, vous réalisez un investissement dans Société Civile de Placement Immobilier qui va s’occuper au quotidien de la gestion locative d’un ou plusieurs biens immobiliers. Chaque année, elle vous redistribue une partie des loyers. La SCPI vous permet ainsi de percevoir des revenus réguliers sans contrainte !

→ En investissant dans un FCPI, ou Fonds Commun de Placement pour l’Innovation, vous rentrez au capital d’une ou plusieurs PME “innovantes”, françaises ou européennes. Conservez vos parts durant une période définie (8 ans en moyenne) et profitez d’une réduction d’impôt sur le revenu jusqu’à 3 000 € par an.

→ Crowdfunding immobilier : bien loin des simples cagnottes en ligne, ce dispositif financier vous permet de soutenir un promoteur souhaitant financer son projet immobilier. Le retour sur investissement est très intéressant : 9 à 10 % de rendement en moyenne sur une période comprise entre 18 mois et 3 ans ! Idéal pour les entreprises avec de la trésorerie inactive ou des particuliers souhaitant dynamiser leur épargne.

→ Mécanisme d’apport-cession (article 150-0 B ter du CGI) : lors de la vente de votre entreprise à un repreneur ou à un de vos héritiers, optimisez et reportez l’imposition de la plus-value réalisée via une société holding ! Un conseil comptable et fiscal est primordial pour réaliser une telle opération sans mauvaise surprise.